Un guide étape par étape

De l'obstruction aux symptômes, en passant par les gestes à éviter et le bon moment pour consulter un médecin.
 
L'oreille est extrêmement sensible et délicate. Lorsque votre oreille est bouchée, vous le remarquez immédiatement. Elle affecte votre perception de votre environnement et ne disparaît jamais complètement d’elle-même. En fonction de l’origine du bouchon de cire, le problème peut être lancinant, inconfortable et gênant ou présenter un risque pour la santé. Il est préférable de traiter les oreilles bouchées le plus rapidement possible. Mais par où et comment commencer ? Quelles sont les techniques à employer ? Comment pouvez-vous déboucher votre oreille le plus rapidement possible sans risque de lésion ?

Vous trouverez ci-dessous un guide pratique pour débloquer une oreille bouchée comprenant les étapes suivantes : relever les symptômes, identifier les causes possibles, être conscient de ce qu’il faut éviter (et de ce qu’il ne faut pas faire), se renseigner sur les techniques à utiliser soi-même et le matériel disponibles chez vous, puis demander conseil à un pharmacien et enfin consulter un médecin ou un autre professionnel de l’audition.

Symptômes et effets des oreilles bouchées

Le symptôme le plus évident d’une oreille bouchée est, bien sûr, la perte d'audition. 

Toutefois, il existe de nombreux effets secondaires connexes, qui peuvent produire toute une série de symptômes. Parmi ceux-ci, on retrouve : un bouchon de cérumen excessif, des maux d’oreille, des démangeaisons, des étourdissements, des bourdonnements d’oreilles (acouphènes), une sensation de plénitude ou de congestion des oreilles, un claquement des oreilles et des sinus, des sons étouffés, une légère perte d’audition et même des vertiges, voire une sensation de rotation lorsque vous êtes immobile.
Si vous souffrez d’une infection de l’oreille ou des sinus, vous pouvez également remarquer un bouchage, une douleur intense ou localisée au niveau de l’oreille, un écoulement nasal, un mal de gorge, de la toux, des éternuements, de la fièvre et des rougeurs. 

Les oreilles bouchées peuvent également résulter d’un excès d’eau dans l’oreille (à la suite d’une baignade ou même d’une douche), et de dommages physiques à l’oreille externe.

Identifier les causes d’une oreille bouchée

Pourquoi les personnes ont-elles les oreilles bouchées ? Les causes habituelles sont l’excès de cérumen au fond des oreilles, la pression sinusale, les infections de l’oreille, un liquide dans l’oreille et les lésions causées par le bruit. Parmi les autres affections, citons les oreilles bouchées en avion et l’oreille du nageur (otite externe).

Le cérumen est l’une des causes les plus fréquentes d’oreilles bouchées. Il est important de comprendre que la quantité produite de cérumen dépend des personnes, il n’y a donc pas de volume typique.
Cependant, l’utilisation de cotons-tiges pour éliminer le cérumen aggravera certainement la situation car ils le repoussent dans l’oreille, où il s’accumule et durcit plus profondément à l’intérieur. L’utilisation régulière de bouchons d’oreille, d’écouteurs et d’appareils auditifs peut également augmenter la quantité de cérumen dans vos oreilles. Ces dispositifs poussent également le cérumen plus loin dans l’oreille et l’empêchent d'être évacué naturellement.
De même, les trompes d’Eustache, qui relient l’oreille à la gorge, sont souvent à l’origine des oreilles bouchées. Ces conduits ne font que quelques millimètres de diamètre et environ 3,8 centimètres de long. Ils fournissent de l’air frais à l’oreille interne, équilibrent la pression interne et évacuent le liquide et le mucus de l’oreille moyenne vers l’arrière de la gorge. Chaque fois que vous mâchez, bâillez ou avalez, les conduits s’ouvrent.
En cas de gonflement autour du cou et de la gorge - dû à une allergie, un rhume ou une infection - les conduits peuvent se refermer hermétiquement. Ils peuvent également se remplir de liquide et/ou de pression négative, et ainsi provoquer des maux d'oreilles, une congestion des oreilles et également des troubles de l’audition. 

Cette sensation d'oreille bouchée est connue sous le nom de barotraumatisme. Il s’agit de la même sensation que vous ressentez en plongée sous-marine, en avion et en randonnée ou en voiture dans les montagnes.
Il arrive que du liquide s’accumule dans les trompes d’Eustache, où il peut s’infecter (otite moyenne). Ces infections de l’oreille moyenne bouchent généralement les oreilles des adultes pendant une ou deux semaines, et peuvent être influencées par les allergies, le tabagisme et une production excessive de mucus. Les enfants sont plus sensibles à ces infections, mais ils en guérissent aussi plus rapidement. Les infections de l’oreille interne sont généralement plus graves et durent plus longtemps.

Si vos oreilles vous semblent bouchées, mais que vous ne ressentez pas de douleur, un excès de cérumen en est sûrement la cause. Il est important de comprendre que le cérumen n'est pas une mauvaise chose. Il est d’origine naturelle, possède des propriétés antibiotiques et protège vos oreilles contre, notamment, la poussière, l’eau, les bactéries, les champignons et les cheveux. Il lubrifie également l’oreille, recueille les peaux mortes et les repousse vers l’oreille externe - où elles sont naturellement expulsées grâce à un processus d’autonettoyage.
Cependant, il peut arriver qu’un excès de cérumen s’accumule et engendre une série de problèmes connexes. Il peut affecter l'audition, provoquer des maux d'oreille et entraîner des infections. Il peut être causé par des canaux auditifs étroits, des excroissances dans l’oreille ou des oreilles trop poilues. Certaines personnes ont aussi naturellement un cérumen plus dur et plus sec. Les personnes âgées et les seniors y sont particulièrement sujets ; le cérumen devient généralement plus sec avec l’âge.

Le bruit est également une cause fréquente d’oreilles bouchées. Certains environnements, dans les clubs et les concerts, en présence de machines lourdes, et même avec le port d’écouteurs à volume élevé, peuvent avoir un impact sur votre audition dans une ou les deux oreilles. 

Il est de plus en plus évident que l’anxiété et le stress peuvent également affecter votre audition, en raison de leurs effets sur la tension artérielle, le rythme cardiaque et la respiration.

Ce qu’il faut éviter lorsque vous essayez de déboucher vos oreilles

Aussi tentant que cela puisse être, ne mettez pas de coton-tige, de mouchoir, de serviette, de doigt, d’épingle à cheveux, de baguette ou tout autre objet dans votre oreille pour essayer de dégager le cérumen bloqué. 

En débouchant l’oreille, vous risquez également de provoquer des microcoupures, de coincer des saletés et des bactéries dans votre conduit auditif externe, de perforer votre tympan et de causer d’autres dommages permanents. Vous poussez également le cérumen plus loin et plus profondément dans votre oreille, où il continuera à s’accumuler, à durcir et à devenir plus difficile à déloger. Pour la plupart, les professionnels de la santé ne conseillent pas aux patients de se nettoyer les oreilles régulièrement.
L'utilisation de bougies d'oreille est une autre pratique à éviter. Cette technique archaïque consiste à insérer une bougie creuse dans l’oreille et à l’allumer. La croyance veut que l’air chaud de la bougie crée un vide qui aspire le cérumen. Aucune preuve scientifique ne confirme l'efficacité de cette technique.

En revanche, les témoignages de personnes brûlées par le déversement de cire de bougie dans leur cou et sur leur visage, et même dans leurs oreilles, ne manquent pas. Il peut en résulter une perte d’audition.

Comment déboucher son oreille ?

La bonne nouvelle, c’est que la plupart du temps les oreilles ne sont que temporairement bouchées. Dans certains cas, le trouble peut se résorber de lui-même et, dans d'autres, être soigné facilement avec des remèdes maison. 

En voici quelques-uns.
  • Bougez votre mâchoire ;
  • Tentez une manœuvre d’équilibrage ;
  • Utilisez de la vapeur ;
  • Essayez un linge chaud ;
  • Utilisez des adoucisseurs de cérumen ;
  • Éliminez l’excès d’eau ;
  • Essayez les bouchons d’oreilles.

Si vos trompes d’Eustache restent fermées, plusieurs méthodes sont possibles (également efficaces en cas de hoquet). Vous pouvez essayer d’avaler, de bâiller, de bouger la mâchoire, de mâcher du chewing-gum, de boire de l’eau et de vous gargariser avec de l’eau salée.
La manœuvre de Valsalva
La manœuvre de Valsalva n’est autre que le nom officiel d'une manœuvre d'équilibrage. Pincez votre nez, prenez une grande respiration par la bouche, puis fermez vos lèvres, gonflez vos joues et expirez doucement par le nez. La pression exercée aide à déboucher vos oreilles. Vous pouvez ensuite mâcher du chewing-gum pour garder votre trompe d’Eustache ouverte. Cette technique est particulièrement utile lors des voyages en avion.
La vapeur
Dix à quinze minutes de vapeur sous une douche chaude permettent de dégager le mucus présent dans votre tête (y compris dans votre oreille). Vous pouvez également faire bouillir de l’eau dans une casserole, placer une serviette sur votre tête et inhaler la vapeur.
Un linge chaud
Une compresse chaude et humide peut produire le même effet. En outre, si vous ressentez une douleur, un linge chaud ou un coussin chauffant placés sur votre oreille peut vous soulager. Ces deux produits soulagent la douleur générale au niveau de la mâchoire et de la tête. Il suffit de verser de l'eau chaude sur un linge propre, de l'essorer et de le tenir sur l'oreille concernée.
Les adoucisseurs de cérumen
L'huile pour bébé, l'huile d'olive, l'huile minérale, la glycérine et le peroxyde d'hydrogène permettent de dissoudre le bouchon de cérumen. Appliquez quelques gouttes chaudes dans votre conduit auditif et gardez la tête inclinée, pour que le liquide reste à l'intérieur pendant 10 à 30 secondes. Lorsque vous le videz, un peu de cérumen devrait l'accompagner. Sinon, poursuivez la pratique pendant trois à cinq jours.
L'excès d'eau dans l'oreille
Si vous passez beaucoup de temps dans les piscines, les lacs ou l'océan, il se peut que vous ayez un excès d'eau dans l'oreille. Un simple mouvement de l'index de haut en bas dans l'oreille peut aider à libérer le liquide emprisonné. Quelques gouttes d'alcool ou de vinaigre peuvent également assécher vos oreilles.
Les bouchons d'oreille
Ils peuvent vous aider pendant la baignade et les voyages en avion. Dans le premier cas, ils empêchent l'eau d'entrer dans votre oreille et, dans le second, ils aident à équilibrer la pression à haute altitude.

Remèdes pour les oreilles bouchées disponibles en pharmacie

Les pharmaciens disposent de divers produits pour résoudre les cas d’oreilles bouchées. Commencez par décrire vos symptômes au pharmacien, et assurez-vous de lire tous les emballages et les instructions avant d'acheter un quelconque produit. 

Si vous avez déjà eu des problèmes auriculaires, des opérations de l'oreille ou un tympan perforé, inutile d'aller chez le pharmacien (et de suivre toutes les étapes ci-dessous), consultez directement un médecin.
Si vous ressentez une douleur liée à votre oreille bouchée, un simple antalgique en vente libre (comme l'ibuprofène) peut vous aider. Les décongestionnants sont également utiles, car ils réduisent le gonflement des muqueuses et donc la pression créée dans la tête.

De nombreuses pharmacies proposent également des gouttes nettoyantes que vous pouvez utiliser à la maison. Ces gouttes ramollissent le cérumen et le décomposent, de sorte qu'il s'évacue naturellement.

Ces gouttes ne conviennent cependant pas à tout le monde. Elles peuvent irriter vos oreilles et même les endommager (surtout si vous avez un tympan perforé). Ces gouttes peuvent également aggraver votre audition, avant de l'améliorer.

Les gouttes auriculaires ne sont pas non plus conçues pour les personnes présentant une accumulation de cérumen excessive (appelé cérumen impacté). Les gouttes aggravent souvent l'état de l'oreille. Comme elles ne dissolvent pas complètement le cérumen, des bouchons plus gros, et encore plus difficiles à enlever, peuvent se former.
Cependant, pour de plus petites quantités de cérumen, les gouttes peuvent être très efficaces. Il en existe de nombreux types, conçus à partir d'ingrédients tels que l'huile d'amande, l'huile d'olive, l'huile de théier, l'huile d'eucalyptus, le bicarbonate de sodium et le peroxyde d'hydrogène. De nombreuses huiles ont des propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires.

Ces gouttes sont généralement appliquées plusieurs fois par jour. Il suffit de s'allonger sur le côté et de préparer un mouchoir. Versez les gouttes selon les instructions et laissez-les reposer pendant la durée indiquée. Quand vous vous redresserez, les gouttes ressortiront avec du cérumen.

De nombreuses pharmacies proposent également des poires auriculaires pour bains d'oreilles. De même, ce traitement commence avec des gouttes, mais après les avoir laissées reposer, on utilise une poire auriculaire pour faire couler de l'eau dans l'oreille. Faites bien attention à la température de l'eau, elle ne doit être ni trop chaude, ni trop froide, et utilisez la poire avec délicatesse. N'essayez pas d'expulser le bouchon de cérumen.
Si vous passez beaucoup de temps dans l'eau - comme les nageurs, les sauveteurs et les surfeurs - les pharmacies proposent également des gouttes qui éliminent l'eau de vos oreilles.

Quand consulter un médecin

Les experts médicaux, tels que les médecins généralistes, les audiologistes et les ORL (oto-rhino-laryngologistes), peuvent vous aider en cas d'oreilles bouchées. Ils peuvent littéralement offrir un autre point de vue et disposent des outils nécessaires pour examiner vos oreilles minutieusement.

Vous devez les contacter si toutes les méthodes ci-dessus échouent et qu'il n'y a pas de changement après 3 à 5 jours, ou si les symptômes s'aggravent. Par exemple, si un son étouffé se transforme en perte totale d'audition ou si l'irritation de l'oreille laisse place à une douleur intense.
Si vous constatez une accumulation de liquide, de la fièvre, un écoulement, des vertiges ou un bourdonnement dans les oreilles (acouphènes), vous devez également consulter un médecin.

Si vos oreilles se bouchent régulièrement avec du cérumen, vous pouvez également avoir besoin d'une extraction manuelle du cérumen. Le bouchon de cérumen est généralement éliminé à l'aide d'un équipement spécial. Certains de ces équipements utilisent des mécanismes d'aspiration. Un instrument fin doté d'une extrémité en cerceau peut également être utilisé pour le curetage du cérumen. L'irrigation de l'oreille est une autre procédure simple qui consiste à l’évacuation du cérumen à l’aide d’une pompe électrique. 

Il est important de comprendre que les professionnels de la santé ne se contentent pas de soulager et de dégager les oreilles bouchées, ils facilitent également votre guérison. Par exemple, si vous souffrez d'une otite (ou d'une sinusite) qui affecte votre audition, vous pouvez avoir besoin d'antibiotiques disponibles sur ordonnance.
Les professionnels de l'audition peuvent également vous prescrire des antihistaminiques, des décongestionnants, des gouttes auriculaires sur ordonnance, des stéroïdes (pour les allergies) et des antifongiques (pour l'oreille du nageur) pour déboucher une oreille.

En général, un expert médical examine vos symptômes, contrôle vos oreilles et teste votre audition. Ces premiers tests seront également utiles si vous avez plus tard besoin d'une assistance médicale pour vos oreilles, car ils peuvent servir de valeurs de référence.

Dans certains cas, les oreilles bouchées sont causées par un neurinome de l’acoustique et des excroissances bénignes. Celles-ci ne sont pas cancéreuses, mais peuvent devenir assez volumineuses ; elles augmentent la pression et ferment vos trompes d'Eustache. Une intervention chirurgicale est généralement nécessaire pour retirer les excroissances.