Lun-Ven: 9h-18h Sam: 9h-12h 0 800 711 999
Test auditif en ligne
Mesurez en 3 minutes votre audition. Le test auditif en ligne vous donne de précieuses informations sur votre capacité auditive.

Alors que vous entendiez tout parfaitement, les sons vous parviennent subitement comme s’ils étaient enveloppés dans du coton ? Peut-être êtes-vous concerné par ce qu’on appelle une « surdité brusque », une perte auditive qui comme son nom l’indique survient brusquement. Important donc de mieux connaître ses symptômes et ses causes mais aussi de savoir quel traitement peut vous être proposé et quelles sont vos chances de récupération.

C’est quoi une « surdité brusque » ?

  • Ce phénomène est provoqué par un disfonctionnement de votre oreille qui, subitement, n’est plus capable de convertir les sons en impulsions nerveuses transmises à votre cerveau.  
  • Il n’est pas provoqué par une cause extérieure. 
  • Il peut concerner absolument tout le monde.  
  • Il ne touche qu’une seule oreille, en général. 
  • Il n’entraine bien souvent aucune douleur. 
  • Il peut être si faible que vous ne le remarquerez pas ou quasiment pas.  
  • À l’inverse, certains cas entraînent une surdité totale.  
  • Il ne faut pas la confondre avec une perte progressive de l’audition qu’on appelle juste « surdité ».

Comment reconnaître une perte d’audition soudaine ?

Voici la liste des symptômes qui peuvent vous aider à savoir si oui ou non vous avez une perte brusque d’audition. 

  • Une soudaine dégradation de votre perception des sons. 
  • Moins bien entendre certains bruits autour de soi, d’une oreille ou des deux oreilles à la fois. 
  • L’impression que des voix familières ou des musiques « sonnent » d’une façon inhabituelle. 
  • Le sentiment que les sons sont comme enveloppés dans du coton. 
  • Le fait d’entendre les sons avec un écho. 
  • Une certaine incapacité à savoir précisément si les sons viennent de la gauche ou de la droite. 
  • Une sensation de lourdeur située vers le pavillon de l’oreille, ou une certaine pression directement dans celle-ci. 
  • Des bourdonnements comme des acouphènes.
  • Et dans certains cas, des vertiges. 

Quelles peuvent être les causes d’une surdité brusque ?

  • Aujourd’hui, certains médecins pensent qu’un trouble de la circulation sanguine touchant les plus petits vaisseaux de l’oreille interne pourrait être à l’origine de ce phénomène. On parle d’ailleurs d’un « infarctus de l’oreille » pour désigner la surdité brusque.  
  • On pense également que des virus pourraient être responsables de ce phénomène. Certains provoqueraient une inflammation de l’oreille moyenne, entraînant un gonflement des tissus, réduisant directement votre capacité à entendre. D’autres pourraient infecter le nerf auditif ce qui entraînerait une baisse de la capacité auditive. 
  • Enfin, le stress pourrait être un facteur favorisant la surdité soudaine. Une hypothèse que confirment les témoignages de nombreux patients évoquant un stress important avant d’avoir ressenti cette perte auditive soudaine. 

Que pouvez-vous faire en cas de surdité brusque ?

Chaque année, ce phénomène d’infarctus de l’oreille touche environ 40 à 100 personnes sur un échantillon de 100 000 personnes. Si vous ressentez l’un des symptômes ci-dessus, la première chose à faire est de contacter votre médecin ORL. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’une urgence médicale et plusieurs traitements existent. Nous vous expliquons quels sont-ils ici. Sachez qu’environ 1 patient sur 2 retrouve ses facultés auditives entre 24 et 48 heures. Et plus votre déficience auditive est faible, plus le traitement sera efficace et plus vous aurez de chances de récupération.  

Attendre ou agir?

D’un point de vue médical, une déficience auditive n’est certes pas considérée comme un cas d’urgence, mais il peut être judicieux d’agir avec prévoyance. Si vous constatez l’un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessous, veuillez contacter votre médecin ORL. Dans à peu près 50% des cas, les patients retrouvent une capacité auditive normale au bout de 24 à 48 heures; Vous pouvez toutefois partir du principe que plus l’intensité de la perte auditive est faible et sa survenue courte, plus le traitement a des chances de réussir.

Injections de cortisone, perfusions… Quels sont les traitements qui peuvent vous être conseillés ?

Même si aucune « solution miracle » n’existe, on distingue trois grandes familles de traitements qui ont déjà permis à de nombreux patients de retrouver leur capacité normale à entendre. 
Cortisone
Par comprimés ou administrée sous forme de perfusion, la cortisone est un anti-inflammatoire qui peut agir sur les gonflements de votre oreille interne responsables  de certaines douleurs. 
Traitement intratympanique
Il consiste à utiliser également de la cortisone injectée directement dans l’oreille moyenne par votre médecin ORL. Une utilisation plus ciblée et plus concentrée directement dans la zone à traiter. 
Perfusions
Il existe d’autres traitements utilisant de l’hydroxyéthylamidon (HEA), substance reconnue pour sa capacité à renforcer la circulation du sang au cœur de l’oreille interne. 

Ces traitements sont-ils 100% efficaces ?

Ces différentes typologies de traitements ont d’ores et déjà offert la possibilité à de nombreux patients pris en charge de retrouver leur facultés auditives. 10 à 20 % des patients ont cependant conservé un déficit d’audition. Il peut être compensé par un appareil auditif sous forme de prothèse. 

Quels sont les signes qui permettent à un médecin ORL d’identifier votre surdité brusque ?

Votre examen médical débutera par des questions comme la date de votre perte auditive, vos symptômes, vos antécédents médicaux et vos traitements en cours. Le professionnel de santé vous demandera également si vous avez été soumis à une période de fort stress et si vous avez été exposé à des sources de bruits inhabituelles. Il procèdera ensuite à un examen visuel de votre oreille pour s’assurer que votre conduit auditif n’est pas obstrué ou que vous n’avez pas une lésion de votre tympan.
Il pourra également procéder à différents autres examens : test auditif, contrôle de votre équilibre, prise de tension... Ses conclusions lui permettront d’exclure d’autres maladies de l’oreille envisageables comme le neurinome de l’acoustique puis d’établir son diagnostic. 

Que puis-je faire pour prévenir une perte d’audition soudaine ?

  • Évitez d’être exposé à des sources de pollution sonore continue et lors de concerts, par exemple, n’oubliez pas de vous munir d’une protection auditive.
 
  • Portez une protection auditive personnalisée si vous êtes exposé chaque jour à un environnement très bruyant, dans le cadre de votre travail par exemple.
  • Enfin, si on a baptisé la perte d’audition brusque « infarctus de l’oreille » c’est que l’on pourrait penser qu’elle est causée par un trouble de la circulation du sang. Il serait donc logique de suivre les mêmes règles d’hygiène de vie que pour se prémunir contre un infarctus : vivre avec le moins de stress possible, se nourrir sainement et conserver une activité physique quotidienne pour éviter d’avoir un taux de lipides trop important influant négativement sur la circulation de son sang. Sans oublier de ne pas consommer de nicotine. 

Autres sujets

Surdité
Effectuer un test auditif