La plupart des gens attendent des années avant d’entreprendre quoi que ce soit pour traiter leur déficience auditive. Ils retardent le moment d'aller voir un ORL ou de se procurer des appareils auditifs. La raison de cette absence de sentiment d’urgence est que la surdité ne s’amplifie généralement que tout au long de nombreuses années. Les premiers signes sont pratiquement imperceptibles.
 
Si vous pensez que vous souffrez de surdité, la première démarche à faire est de prendre rendez-vous auprès d’un spécialiste de l’audition.
Ceci est une étape importante, car seul un médecin peut poser un diagnostic précis et déterminer le degré de votre surdité. Si vous luttez contre une surdité depuis un certain temps, il est fort possible que vous ayez besoin d’appareils auditifs pour améliorer votre capacité auditive.
 
Il existe différents types de surdité, pour lesquels les ORL peuvent souvent proposer une solution adéquate. Voici les types de surdité les plus courants :
La surdité de transmission
La surdité de transmission empêche les sons d’accéder facilement à l’oreille interne. Le son ne passe pas bien à travers l’oreille externe et l’oreille moyenne. Ce problème vous empêche d’entendre les sons légers, et assourdit les sons plus forts. La surdité de perception peut avoir des causes diverses, comme la présence de liquide dans l’oreille moyenne, une infection, une otite moyenne, un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache ou une perforation du tympan.
La surdité neurosensorielle
La surdité neurosensorielle est due à un dysfonctionnement de l’oreille interne. La personne a de réelles difficultés à entendre les sons légers, et les sons plus forts ne sont pas plus distincts. Les causes principales de ce problème sont certaines maladies et certains médicaments toxiques pour l’audition, ainsi que le vieillissement, les traumatismes crâniens etc. Si vous souffrez d’une surdité sévère, votre médecin vous recommandera peut-être le placement d'un implant cochléaire.
La surdité mixte
La surdité mixte est un dysfonctionnement causé par un dommage à l’oreille externe ou l’oreille moyenne, et l’oreille interne. Toute cause associée à la surdité de transmission ou à la surdité neurosensorielle peut entraîner une surdité mixte.
Étant donné qu’une surdité a un impact sur tous les aspects de la vie, il est essentiel de consulter un ORL. En fonction de votre situation particulière, votre médecin vous recommandera peut-être de porter des appareils auditifs pour améliorer votre acuité auditive. Il collaborera avec vous pour vous aider à retrouver votre audition, et vous recommandera le traitement approprié.

Mais outre une visite chez un spécialiste, il existe de nombreuses activités que vous pouvez faire pour améliorer votre audition.

Résoudre des énigmes

Le cerveau est une partie fantastique de notre corps, et il joue un rôle important dans le traitement des sons captés par les oreilles. Tout comme les muscles ont besoin d’un entraînement régulier pour rester fermes, le cerveau a besoin d’exercice.

Résoudre des énigmes est une façon amusante de garder son cerveau en parfaite santé et d’empêcher sa dégénérescence. Les mots-croisés, les mots cachés et les sudokus, par exemple, sont d’excellents jeux. L’essentiel est de faire ce genre d’exercices régulièrement, au moins une fois par semaine mais de préférence tous les jours.

Jouer aux cartes

Les jeux de cartes et les jeux de table entre amis et en famille sont une autre manière de rester en bonne forme mentale et en communication avec ses proches. Garder une vie sociale est très efficace pour empêcher l’isolation. Au fur et à mesure que leur audition se dégrade, un grand nombre de personnes deviennent anxieuses et dépressives et sont donc moins susceptibles de participer à des activités sociales.

Le yoga pour l’audition

Le yoga apporte une multitude de bienfaits au corps, à l’esprit et à l’âme. Saviez-vous que certaines postures de yoga peuvent également améliorer votre audition ? C’est parce que le yoga augmente la circulation dans le cerveau et dans l’oreille. Une meilleure circulation améliore le fonctionnement des nerfs et contribue à détoxifier les cellules.

Les meilleures postures de yoga pour améliorer la circulation sont l’Arbre, le Cobra, le Triangle et le Chameau. Les recherches ont démontré que le yoga peut même réduire les symptômes des acouphènes - c’est-à-dire la perception de sifflements ou de bruits dans l’oreille. Mettez-vous à pratiquer le yoga régulièrement, et vous vous apercevrez probablement en parallèle que votre niveau d’anxiété et de stress diminue aussi.

L’exercice physique quotidien

L’exercice physique est essentiel non seulement pour la santé auditive mais aussi pour garder une forme optimale tant sur le plan physique que mental. Rester actif quotidiennement favorise le bien-être de mille manières différentes. Il n’est pas nécessaire de courir un semi-marathon tous les jours pour récolter les bénéfices de l’exercice physique. Choisissez une activité qui vous plaît, telle que la marche, le jogging, la natation, le saut, le yoga voire le jardinage. N’importe laquelle de ces activités sollicitera votre système cardio-vasculaire et améliorera votre circulation. Faites ce qu’il vous plaira, l’essentiel est de s’y tenir et de donner à l’exercice physique une place régulière dans votre vie quotidienne.

L’exercice physique fait des merveilles pour la circulation sanguine dans l’oreille interne. La partie « qui entend » dans l’oreille, la cochlée, retire d’énormes bénéfices de l’augmentation de l’afflux sanguin. La cochlée est un élément vital dans le système auditif, car c’est elle qui convertit les vibrations sonores en impulsions nerveuses.
Si vous n’aimez pas l’effort physique, ne vous en faites pas. Même une toute petite quantité d’exercice (deux fois par semaine) peut avoir un effet bénéfique sur la surdité. Veillez à ne pas faire du sport avec des écouteurs et évitez à tout prix la musique à plein volume. Le bruit intense endommage les cellules ciliées de l’oreille, et celles qui sont perdues ne pourront jamais être remplacées.
La meilleure manière de juger si votre musique est trop forte, c’est de savoir si les personnes autour de vous entendent la musique qui est diffusée dans vos écouteurs.

Pratiquer la méditation

La méditation est une pratique ancienne, et de nombreuses études font état de multiples bienfaits pour la santé. Bien des personnes seront étonnées d'apprendre que la méditation peut même aider à améliorer l’audition. Lorsque vous restez assis en silence et que vous tournez votre attention vers l’intérieur, vous aidez votre corps à réguler la tension artérielle, la circulation sanguine et à normaliser d'autres processus physiologiques. La méditation permet réellement de réduire le stress et, partant, de diminuer son impact négatif potentiel sur toutes les fonctions organiques.

Cette pratique simple et pourtant puissante encourage la relaxation profonde et augmente l’afflux sanguin vers le cerveau. Lorsque vous vous concentrez sur les sons que vous entendez autour de vous ou sur d’autres sons environnants tels que le gazouillis des oiseaux, vous travaillez sans vous en apercevoir sur votre audition. En utilisant des sons pour méditer, vous deviendrez beaucoup plus réceptifs à ces mêmes sons durant la journée. Avec le temps, votre subconscient vous aidera à détecter certains sons ténus que vous ne remarquiez peut-être pas auparavant. Même s'il ne s’agit que d’une amélioration auditive mentale, son effet n’en est pas moins considérable.

Méditer dans un parc vous permet de vous plonger dans tout un univers de sons différents. Faire des exercices de respiration profonde pendant la méditation oxygénera votre sang et augmentera votre circulation sanguine. Concentrez votre attention en alternance sur votre corps puis sur les sons que vous percevez autour de vous.

La localisation sonore

La plupart d’entre nous ne le savent pas, mais les oreilles ne sont pas seules à jouer un rôle dans notre capacité à entendre les sons. Le cerveau participe grandement lui aussi au traitement des sons. Vous pouvez maximaliser la capacité de votre cerveau à remplir ses fonctions en l’entraînant à se concentrer sur le bruit. La localisation sonore est un moyen efficace d’aiguiser le cerveau à localiser et interpréter les sons. Il existe diverses variantes à ce type d’exercice.
  1. Mettez de la musique dans une pièce, et marchez dans la pièce en faisant attention aux différences subtiles entre les sons que vous entendez en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Essayez de comprendre le texte et d’identifier les différents instruments utilisés. Changez parfois le volume, ainsi que la pièce dans laquelle vous pratiquez l’exercice.
  2. Allumez une source sonore (par exemple la radio) dans une partie de la pièce. Mettez de la musique à un volume faible. Allumez une autre source sonore et placez-la dans une autre partie de la même pièce. Augmentez le volume jusqu’à ce que la musique provenant de deux sources différentes crée un environnement bruyant.
  3. Demandez à un ami ou à un membre de la famille de vous lire des phrases d'un livre en marchant dans la pièce. Fermez les yeux, écoutez attentivement et répétez les phrases à haute voix, en essayant de détecter d’où viennent les paroles.
Vous pouvez utiliser quelques-unes ou toutes les activités citées ici pour améliorer votre audition. Veillez à les pratiquer régulièrement pour en retirer du fruit. Si vous êtes atteint d'une surdité, n’hésitez pas à faire un test auditif. Faire faire un test auditif par un spécialiste de l’audition est essentiel pour déterminer le type et la gravité de la surdité.

Porter un appareil auditif peut s’avérer la meilleure solution pour améliorer votre acuité auditive. Un appareil auditif vous aidera non seulement à mieux entendre, mais il aidera aussi votre cerveau à reconnaître des sons que vous êtes incapable d’entendre sans aide auditive. Consultez toujours un professionnel si vos symptômes s’aggravent, car une surdité non traitée peut avoir des conséquences négatives sur la santé mentale et physique.
Les meilleures activités pour améliorer son audition