Lun-Ven: 9h-18h Sam: 9h-12h 0 800 711 999
Test auditif en ligne
Mesurez en 3 minutes votre audition. Le test auditif en ligne vous donne de précieuses informations sur votre capacité auditive.

Vous percevez un sifflement soudain, un bruissement ou tout autre bruit dans votre oreille ? Première chose à faire : ne cédez pas à la panique ! Un acouphène n’est pas le symptôme d’une maladie grave et, dans la plupart des cas, il disparaît relativement vite. Le plus important est de faire déterminer par un médecin ORL les causes précises de ce bourdonnement. Le plus tôt sera le mieux. C’est en effet le seul moyen d’établir la bonne méthode de soins. Selon le cas, il existe de nombreux traitements possibles pour les patients atteints d’un acouphène chronique ou aigu.

J’entends un bruit dans mon oreille, et maintenant?

Il arrive que parfois qu'on perçoive un bruit inhabituel dans son oreille, comme un bruissement ou un sifflement. Ceci est tout à fait normal. Cependant, si ce bruit dure plus de 24 heures, veuillez consulter un médecin ORL . Selon la cause établie, ce dernier pourra mettre en place le traitement adapté. En règle générale, si le facteur déclencheur est une déficience auditive aigüe, il est possible de la traiter par perfusions. 

Évitez, si possible, les sources de bruit du quotidien comme les sonneries de téléphone, le bruit de la circulation ou la musique forte. Parfois, un bourdonnement d’oreille est un simple signal d’avertissement de l’organisme «Attention ! C’est trop pour moi ! ». Bien souvent, un peu de détente et de sérénité peuvent aider. Le yoga et le training autogène peuvent donner des résultats remarquables. Si l’organisme réduit le stress, le bruit présent dans l’oreille peut disparaître de lui-même.

Que faire en cas de son permanent?

Toute personne exposée à des nuisances sonores constantes pendant des années, en raison de son travail ou de ses loisirs, présente un risque élevé de développer un acouphène chronique. Le sifflement s’accompagne souvent d’une déficience auditive naissante. Pour de nombreux patients, le fait de devoir supporter ce son permanent constitue une tension psychique au quotidien, surtout si cela gêne leur concentration. Dans un premier temps, le plus important est d’admettre qu’il y a un problème. Dans un deuxième temps, il faut trouver des solutions.

Selon le type d’acouphène et le degré de surdité, des aides auditives spéciales peuvent être utiles. Ces dernières créent des interférences et couvrent le son produit par l’acouphène. Ce faisant, les sons permanents repassent en arrière-plan.

Une distraction liée aux loisirs et une bonne hygiène de vie peuvent aider les patients à mieux gérer leur acouphène. Une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, une faible consommation d’alcool et l’arrêt de la cigarette peuvent avoir une influence positive. Si vous êtes de plus en plus tendu(e) à cause de ce bruit dans votre oreille, vous pouvez vous adresser à des groupes de soutien ou suivre un programme de thérapie comportementale.
 

Comment se déroule la consultation chez le médecin?

Le médecin ORL et le patient décident sur place des examens précis à effectuer. La plupart du temps, le médecin commence par poser quelques questions au patient. Attendez vous à répondre aux questions suivantes :
  • Y a-t-il des antécédents?
  • Avez-vous pris des médicaments au préalable?
  • Quand le bourdonnement d’oreille est-il apparu pour la première fois?
  • L’acouphène est-il survenu de manière soudaine ou est-il apparu insidieusement?
  • À quoi ressemble ce bourdonnement d’oreille?
  • Y a-t-il un facteur déclencheur comme des nuisances sonores ou du stress?
Le médecin ORL examine ensuite votre oreille. Il examine si l’acouphène est lié à un problème dans le conduit auditif ou dans le tympan. Puis, il vous fait passer un dépistage auditif. Il teste ensuite votre équilibre pour déterminer si la cause provient de l’oreille interne.

Il arrive parfois que le médecin réalise d’autres examens afin de vérifier la présence ou non d’inflammations. Une mesure de l’acouphène est souvent effectuée pour déterminer l’intensité et la fréquence. À l’aide d’un masqueur d’acouphène, on peut également établir si certaines fréquences pouvant couvrir le son sont présentes. Outre des examens de l’oreille, le médecin peut aussi procéder à des examens des vaisseaux sanguins, des nerfs et du cerveau.

Quels sont les traitements possibles?

Pour tenter de guérir l’acouphène, les médecins commencent souvent avec un traitement par perfusion contenant une solution sucrée . L’utilisation concomitante d’anti-inflammatoires et d’une solution saline est aussi courante comme traitement. Dans certains cas, une psychothérapie (thérapie cognitivo-comportementale) est également recommandée.

Surtout si le stress est diagnostiqué comme facteur déclencheur. Le training autogène, la relaxation musculaire progressive, le yoga et d’autres techniques de relaxation peuvent aussi aider les patients à mieux gérer leur stress.

 
Dans certains cas, une oxygénothérapie peut aussi être envisagée. On y a souvent recours lorsque l’acouphène a été provoqué par un manque d’oxygène et des troubles de la circulation sanguine. Si l’acouphène est dû à des contractions ou à des altérations des articulations temporo-mandibulaires, un dentiste ou un orthodontiste peuvent également être consultés en vue d’un traitement. Si l’acouphène est lié à des contractions ou à des altérations au niveau de la colonne cervicale, les traitements par médecine manuelle sont déjà très utiles. La médecine chinoise est aussi une source de traitements possibles des bourdonnements d’oreille, comme l’acuponcture ou les massages. 

Est-il possible de prévenir un acouphène?

Le stress , une des causes les plus fréquentes, doit être évité au maximum. Il est possible de se prémunir contre un acouphène objectif en prenant des mesures visant à éviter les altérations des vaisseaux sanguins. Autrement dit, il faut adopter une hygiène de vie saine . La nicotine, un taux élevé de cholestérol ou une déshydratation peuvent attaquer et obstruer les vaisseaux sanguins. Il faut notamment éviter les nuisances sonores, car ces dernières peuvent endommager l’oreille interne.
Si vous ne pouvez pas les éviter, en raison de votre travail par exemple, il est recommandé d’utiliser une protection auditive adaptée. Mais attention, même une pollution sonore temporaire peut entraîner des lésions dans l’oreille interne. Elle est susceptible de provoquer de manière insidieuse un acouphène. Pour vous protéger de cela, vous devez porter des bouchons d'oreille appropriés à chaque concert ou sortie en boîte de nuit.

Que faire lorsque l’on est confronté à un acouphène chronique?

De nos jours, outre les méthodes visant une guérison totale de l’acouphène, il existe également de nombreuses mesures dans le domaine de l’oto-rhino-laryngologie qui contribuent essentiellement à soulager les douleurs. Dans la mesure où l’on ne peut jamais vraiment déterminer la cause d’un acouphène subjectif, les médecins ne peuvent souvent qu’atténuer les lésions. Il faut avant tout éviter toute source de stress, car il compte parmi les causes d’acouphènes les plus fréquentes et est susceptible d’amplifier les douleurs.

Il existe désormais des aides auditives permettant de couvrir le son produit par l’acouphène ou d’atténuer la perception du bruit gênant chez les patients.
 
Vous pouvez vous renseigner sur leurs prix auprès de votre médecin ORL. Nos audioprothésistes se tiennent également à votre disposition si vous souhaitez en parler.

Chez quelques personnes concernées, les médecins recommandent la Tinnitus Retraining Therapy (TRT, le traitement d’habituation aux acouphènes). Le but de cette thérapie n’est pas de lutter, mais d’endiguer cette perception inconfortable. Cette thérapie court sur le long terme, il peut se passer un an ou plus avant d’atteindre le résultat souhaité.

 

Les aides auditives peuvent être utiles en cas d’acouphène chronique

En vue d’atténuer un acouphène chronique en cas de surdité concomitante, des aides auditives spéciales sont utilisées. Ces appareils créent des interférences et couvrent le son produit par l’acouphène (bruiteurs), ils amplifient l’ensemble du spectre afin d’améliorer l’écoute générale. De ce fait, ils soulagent deux fois plus les patients au quotidien.

Autres sujets

Causes et symptômes
Effectuer un test auditif
Ce site web utilise des cookies. Si vous désirez en savoir plus à propos de notre utilisation de cookies, vous pouvez consulter notre Politique en matière de cookies. Pour plus d’informations générales sur les cookies et leur utilisation, vous pouvez consulter le site www.allaboutcookies.org/fr/