Vue générale

Quels sont les principaux types d’otite ?

L’otite externe

Il y a deux principaux types d’otite. Le premier est appelé otite externe, ou otite du baigneur. Cette otite affecte le conduit auditif qui va de l’entrée de l’oreille au tympan. Une otite externe se déclenche quand de l’eau entre dans le conduit auditif et s’y retrouve prisonnière à cause d’une accumulation de cérumen. Ceci crée un environnement idéal pour le développement des bactéries. Le corps réagit à l’infection par de l’inflammation, des douleurs, des rougeurs et parfois de la fièvre.
 

L’otite moyenne

Le second type est appelé otite moyenne, ou otite de l’oreille moyenne. Cette otite se produit quand un virus ou une bactérie provoque de l’infection dans l’oreille moyenne. Les canaux situés à l’intérieur de l’oreille sont alors obturés par du mucus et du liquide. Les otites moyennes peuvent être extrêmement douloureuses, et s’accompagnent souvent de forte fièvre, de difficultés d’audition, de nausées et de vomissements. L'accumulation de liquide peut entraîner une perte auditive étant donné que tout ce liquide empêche le son de passer. 

Ce type d’otite est beaucoup plus courant que le premier, surtout chez les très jeunes enfants et les bébés. Si un bébé ou un jeune enfant tire ou frappe ses oreilles, il est fort possible qu’il souffre d'une otite. La plupart des otites moyennes sont liées à une infection des voies respiratoires supérieures ou à une allergie. On suppose que quarante pour cent des cas sont causés par des bactéries, le reste par des virus.

Combien de types d’otite moyenne existe-t-il ?

Il y a quatre types principaux d’otite moyenne : 
  • l’otite moyenne aiguë
  • l’otite moyenne aiguë récidivante
  • l’otite moyenne séreuse
  • l’otite moyenne séreuse chronique. 

L’otite moyenne aiguë se déclare rapidement, et se distingue par un gonflement et des rougeurs dans l’oreille derrière et autour du tympan. Des douleurs auriculaires, de la fièvre et une perte auditive complète totale ou partielle sont courantes, à cause de la présence de liquide ou de mucus accumulé dans l’oreille moyenne. Les épisodes répétés d’otite moyenne aiguës sont appelés otite moyenne aigüe récidivante. L’otite moyenne séreuse est la présence de liquide dans l’oreille moyenne sans autre signe ou symptôme d’infection aiguë. Ceci peut se produire quand l’infection disparaît mais que le mucus et le liquide continuent à s’accumuler dans l’oreille interne. Cette accumulation provoque une sensation de plénitude dans l’oreille, et diminue la capacité à entendre clairement.  Les otites séreuses guérissent normalement d’elles-mêmes. L’otite séreuse est dite chronique quand l’épanchement dans l’oreille moyenne est présent depuis au moins trois mois.

Autres symptômes de l’otite moyenne

Voici les symptômes les plus courants de l’otite moyenne. Il ne sont pas nécessairement tous présents en cas d’otite. 
  • Douleurs auriculaires, souvent pulsatiles 
  • Fièvre 
  • Pression ou sensation de plénitude dans l’oreille 
  • Pus s’écoulant de l’oreille 
  • Difficultés d’audition à l’oreille affectée 
  • Nausées et vomissements

Pourquoi les enfants attrapent-ils aussi souvent une otite moyenne ?

L’une des raisons pour lesquelles les enfants et les bébés attrapent aussi souvent des otites moyennes est liée à la trompe d’Eustache. Celle-ci étant plus horizontale que chez les adultes, le liquide ne s’y écoule pas aussi facilement. Quand la trompe d’Eustache ne fonctionne pas convenablement, le mucus ne peut pas s’écouler de derrière le tympan. Il reste collé, provoquant des douleurs et une pression. Cette situation entraîne souvent de l’infection. Lorsque les enfants grandissent, la trompe d’Eustache devient plus verticale, et se draine plus facilement.

Comment prévenir l’otite moyenne ?

Pour prévenir l’otite moyenne, il faut limiter l’accumulation de liquide. Un régime approprié peut jouer un rôle essentiel dans la réduction du risque. Les allergènes alimentaires, tels que le lait de vache et le sucre, entraînent un excès de mucus et de liquide. Éliminer ces aliments de son alimentation peut s'avérer extrêmement utile. 

Réduire son exposition aux allergènes environnementaux, tels que le tabagisme passif, est également essentiel. La fumée de cigarettes crée un environnement propice au développement des bactéries et des virus.

Diagnostic et traitement

Il est impératif de prendre au sérieux toutes les otites et toutes les douleurs à l’oreille. Le pédiatre ou l’ORL sont les personnes les mieux qualifiées pour poser le diagnostique de l’otite. Ils possèdent les instruments adéquats pour regarder à l’intérieur de l’oreille. Si vous avez une otite moyenne aiguë, le tympan sera très rouge. S'il y a du pus dans l’oreille interne suite à l’infection, le tympan est légèrement bombé vers l’avant. Cette tendance augmente le danger de perforation du tympan.

Pour protéger le tympan d'une rupture et accélérer la guérison, le médecin peut prescrire des médicaments. Il recommandera peut-être des gouttes auriculaires en vente libre ou prescrira des antibiotiques. Si la phase inflammatoire aiguë dure deux ou trois jours environ, le processus de guérison complète prend de deux à quatre semaines. Les médicaments, s’ils sont prescrits correctement, peuvent raccourcir la durée de l’infection.
Par prudence, veillez à vous rendre chez votre ORL si vous éprouvez des douleurs à l’oreille ou si vous avez une perte auditive. Soyez spécialement attentif aux signes d’otite moyenne chez les bébés et les enfants en bas âge, qui tirent souvent leurs oreilles quand ils souffrent d’une douleur à l’oreille, et consultez un médecin dès que possible.

Comme un pourcentage important des otites ont une origine virale, les thérapies par antibiotiques ne sont pas toujours le traitement approprié. Votre médecin peut déterminer si l’infection est d’origine bactérienne ou virale en fonction des symptômes. On peut essayer de soulager les symptômes de l’otite moyenne par des remèdes maison.

Remèdes maison pour combattre l’otite moyenne

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour soulager les symptômes liés à l’otite moyenne. Augmenter l’absorption d’eau est une première étape importante pour aider le corps à se débarrasser de l’infection. Buvez beaucoup d’eau pour aider le corps à éliminer les bactéries et virus.

Les remèdes maison suivants peuvent être utiles pour soulager la douleur, mais ne tardez jamais à consulter un médecin si la fièvre ne tombe pas ou si l’oreille continue à être douloureuse. N’oubliez pas que, si les remèdes maison peuvent apporter un soulagement considérable, ils ne remplacent pas la nécessité de voir un médecin.

Le cataplasme d’oignons

Le cataplasme d’oignons, bien qu’un peu sale, est un ancien remède qui marche bien pour soulager les douleurs auriculaires. Voici comment procéder si vous souhaitez essayer :
  • Etape 1 Hachez ½ un oignon.
  • Etape 2 Faites cuire l’oignon à feu doux dans 1/4 de tasse d’eau pendant quelques minutes. Remuez de temps en temps pour qu'il ne brûle pas.
  • Etape 3 Enveloppez l’oignon cuit dans plusieurs couches de mousseline ou autre tissu très fin et doux.
  • Etape 4 Laissez refroidir juste assez pour ne pas brûler la peau.
  • Etape 5 Placez le cataplasme sur l’oreille pendant au moins cinq minutes.
  • Etape 6 Vous pouvez réchauffer le cataplasme plusieurs fois et le réappliquer si nécessaire.
  • Etape 7 Répétez le processus jusqu'à ce que la douleur diminue.

Régime

Le régime joue un rôle essentiel pour soulager les symptômes liés à l’otite moyenne. Suivez donc les suggestions suivantes pour soulager la douleur et prévenir les infections récurrentes. Il vous faudra peut-être procéder à des changements radicaux dans l’alimentation de votre enfant pour obtenir un résultat optimal.
 

Aliments recommandés

Vous pouvez aider votre corps à se guérir d’une otite en renforçant votre système immunitaire.
  • Adoptez un régime sain, avec des fruits frais, des légumes, des grains entiers et des protéines de qualité supérieure, qui renforceront votre système immunitaire.
  • Buvez beaucoup d’eau pure et de qualité pour rendre les sécrétions de mucus plus fluides. 
  • Les acides aminés essentiels que l’on trouve dans le poisson d’eau froide, les graines de lin et l’huile de graines de lin sont très utiles pour réduire l’inflammation ou les allergies qui sont souvent présentes. 
  • Pour les bébés nourris au biberon, passez à un lait sans lactose, sous la supervision de votre médecin. 
  • Les mères qui allaitent devraient éviter les allergènes les plus communs, tels que le lait de vache.

Autres recommandations

  • Ne donne pas le biberon aux bébés quand ils sont couchés sur le dos. Placez-les à un angle de trente degrés, pour empêcher l’accumulation de liquide dans la trompe d’Eustache. 
  • Ne fumez pas et n’exposez pas votre enfant au tabagisme passif. 
  • Évitez l’utilisation de cotons-tiges, car ils tassent le cérumen dans le conduit auditif. 
  • Lorsque vous avez une otite, ne laissez pas de l’humidité pénétrer dans vos oreilles. 
  • Pour soulager la douleur, appliquez de la chaleur sur vos oreilles. Essayez une bouillotte enveloppée dans un linge, ou utilisez un sèche-cheveux pour souffler de l’air chaud dans l’oreille atteinte.

Complications

Si les otites se répètent fréquemment, elles peuvent entraîner des conséquences graves. Une des complications possibles est la formation de tissu cicatriciel sur le tympan. Ce tissu cicatriciel peut entraîner des problèmes d’audition, et finalement une rupture du tympan. Si les osselets de l’oreille interne sont abîmés ou déformés, cela peut entraîner une perte auditive.

Ces complications importantes rendent essentiel un diagnostic médical. Ne négligez jamais les douleurs auriculaires ou les pertes auditives, et consultez immédiatement un spécialiste ORL.

Avez-vous des questions ou des inquiétudes à propos de votre perte auditive ?

Faites tester votre audition dans l’un de nos centres spécialisés près de chez vous.