Comment identifier, traiter et prévenir les otites chez les jeunes enfants et les bébés.

Les otites sont l'une des principales raisons des visites des enfants chez le médecin.

Elles sont très fréquentes. Dans certains pays, jusqu'à quatre enfants sur cinq sont touchés, et certains peuvent souffrir de plusieurs otites au cours d'une année. Elles font souvent suite à des rhumes, des grippes et des infections des sinus.

La bonne nouvelle, c'est que les infections de l'oreille ne sont pas contagieuses et ne sont généralement pas graves. La plupart d'entre elles guérissent d'elles-mêmes en quelques jours seulement, et de simples antalgiques en vente libre peuvent atténuer les symptômes.

Le plus grand défi de leur traitement est que les jeunes enfants n'ont généralement pas les mots pour décrire ce qu'ils ressentent. Certaines situations peuvent également entraîner des complications.

Vous trouverez ci-dessous un guide des infections de l'oreille chez les jeunes enfants et les bébés, accompagné des questions les plus fréquemment posées, des traitements ciblés, ainsi que des remèdes à domicile, des risques, de la prévention et bien d'autres informations encore.

Causes des infections de l'oreille

Il existe plusieurs types d'infections de l'oreille. Les infections de l'oreille moyenne (également appelées otites moyennes) sont causées par des virus et des bactéries. Nombre d'entre elles se propagent à l'oreille depuis l'arrière de la gorge, à la suite de rhumes, de grippes ou d'autres maladies respiratoires.

Ces infections peuvent provoquer un gonflement et une fermeture des trompes d'Eustache. Ces trompes alimentent l'oreille interne en air frais (parmi d'autres fonctions), de sorte que lorsqu'elles se resserrent ou se ferment, les fluides s'y trouvent piégés et ces poches remplies de liquide sont facilement infectées. Le liquide peut également s'accumuler derrière le tympan sous forme de pus et faire pression sur le tympan, l'irritant et le faisant gonfler et rougir.
En raison de leur système immunitaire encore relativement peu développé, les enfants de moins de trois ans sont plus sensibles aux infections de l'oreille. Leurs trompes d'Eustache sont également beaucoup plus courtes, et se ferment donc plus facilement.

Certains enfants peuvent souffrir de plusieurs otites au cours d'une année et, dans certains cas, du liquide peut rester derrière le tympan même après la guérison.

Les infections de l'oreille externe (otite externe) surviennent généralement après une lésion, souvent due à un excès d'eau ou à l'insertion d'un objet dans l'oreille.

Symptômes d'une otite et de maux d'oreille

L'incapacité des bébés et des jeunes enfants à parler est l'un des principaux problèmes posés par les otites, et une grande source de stress supplémentaire pour les adultes qui les entourent. Les symptômes d'une otite moyenne à surveiller sont notamment les suivants :
  • les maux d'oreilles ;
  • les troubles du sommeil ; 
  • la fatigue et la baisse d'énergie ;
  • la nervosité, l'irritabilité et l'agitation ;
  • la douleur en tétant ou en mâchant ;
  • le fait de toucher ou de tirer sur l'oreille ;
  • la sensation de pression et d'obstruction à l'intérieur de l'oreille ;
  • une oreille trop douloureuse pour être touchée ;
  • la fièvre ;
  • un mauvais équilibre ;
  • des difficultés à entendre ou à réagir aux sons ;
  • la perte d'appétit ;
  • un écoulement d'oreille ;
Ces symptômes s'installent généralement rapidement. Parfois, une fièvre et de l'agitation peuvent être les seuls signes. Une toux, un écoulement nasal ou un mal de gorge peuvent également être les signes précurseurs d'une otite.

Remèdes maison pour les infections de l'oreille

Quelques solutions simples peuvent soulager des enfants présentant une otite. Les antalgiques en vente libre sont un excellent point de départ, car ils réduisent les maux d'oreilles, la douleur et la fièvre. Un linge plié, un gant de toilette ou une compresse chaude, placés sur l'oreille pendant 10 à 15 minutes peuvent également aider. 

Les enfants doivent beaucoup boire.
Le fait d'avaler souvent peut aider à ouvrir les trompes d'Eustache et à drainer le liquide vers la gorge. Maintenir la tête levée favorise également le drainage.
Si du liquide s'écoule de l'oreille, essuyez-le bien. Mais ne mettez rien à l'intérieur du conduit auditif, pas même des cotons-tiges et des mouchoirs en papier. Vous devez également éviter le contact de l'oreille avec de l'eau et du savon, ainsi que du shampoing. Évitez de nager ou de vous immerger complètement dans le bain.

Ne donnez pas à un enfant d'antihistaminiques ou de décongestionnants, car ils n'auront aucun effet sur le mal d'oreille ou l'infection.

Là encore, le mieux est de simplement traiter les symptômes de l'enfant avec des antalgiques pendant 48 à 72 heures.

Quand faut-il consulter un médecin ?

La plupart des otites chez les tout-petits et les bébés disparaissent en quelques jours. Si les symptômes persistent jusque-là, ou se sont aggravés, vous devez consulter un médecin immédiatement.

Certaines otites durent plus d'une semaine, et certains enfants sont plus susceptibles d'être touchés par des otites à répétition.

Voici d'autres symptômes susceptibles de vous inciter à consulter un médecin
  • enfants de moins de six mois ;
  • la fluctuation ou la perte d'audition ;
  • une température très élevée ;
  • des fièvres de plus de 48 heures ;
  • des vomissements répétés ;
  • une rougeur ou un gonflement derrière l'oreille ;
  • des éruptions cutanées ;
  • un écoulement d'oreille ;

Diagnostic et traitement

Votre professionnel de l'audition commencera par vous poser des questions sur l'état de santé général de l'enfant. Vous devez être prêt à répondre à une série de questions connexes comme : Quel est l'âge de l'enfant ? Quels sont les symptômes de l'enfant ? A-t-il eu du mal à dormir ? L'enfant a-t-il un rhume ? L'enfant a-t-il déjà eu des otites ? Combien de temps les otites ont-elles duré ? Quelle était leur gravité ? L'enfant présente-t-il des facteurs de risque aggravé ? (Voir ci-dessous). L'enfant a-t-il eu d'autres maladies importantes ? 

Il s'ensuivra un examen de l'oreille moyenne et du tympan à l'aide d'un otoscope. Cet instrument est muni d'une loupe et d'une lampe. De nombreuses bouffées d'air sont soufflées dans l'oreille, ce qui permet de vérifier s'il y a un bouchon et du liquide derrière le tympan. 

Un tympanomètre peut également être utilisé. Il s'agit en fait d'un haut-parleur et d'un microphone intégrés dans une petite sonde. Une fois inséré dans l'oreille, il permet de tester la pression d'air interne et la flexibilité du tympan.
Il est important de comprendre que de nombreux professionnels de la santé préfèrent éviter de prescrire des antibiotiques. La plupart des otites se guérissent d'elles-mêmes et les antibiotiques peuvent avoir des effets secondaires (comme des réactions allergiques et des vomissements). Leur surconsommation peut également entraîner l'apparition de bactéries plus résistantes.

Des antibiotiques peuvent être prescrits si les symptômes ne se sont pas améliorés au bout de trois jours, si l'enfant a moins de deux ans (pour éviter toute complication), si les deux oreilles sont infectées ou si le tympan est endommagé. 

Si tel est le cas, utilisez tous les médicaments prescrits pendant toute la durée recommandée (généralement 5 à 10 jours), même si les symptômes s'améliorent. L'interruption prématurée du traitement peut favoriser le retour des infections.

Pour les enfants de moins de trois mois, il peut être nécessaire de faire appel à un spécialiste.

Est-il possible de prévenir les otites chez les enfants ?

Les otites sont très courantes et presque impossibles à prévenir, car elles sont liées à divers facteurs comme le rhume et la grippe. Voici quelques facteurs qui peuvent augmenter le risque d'otite chez un enfant.

Le tabagisme passif : Les effets de la fumée sur le système cardiovasculaire sont bien documentés. Les enfants exposés au tabagisme passif risquent davantage d'endommager leurs poumons, leur gorge, leurs sinus et leurs oreilles.

Les allergies : L'excès de mucus produit par les réactions allergiques se retrouve souvent dans les trompes d'Eustache.

Les rhumes et grippes : Tout ce qui augmente les infections générales augmentera aussi le nombre d'infections de l'oreille chez les tout-petits et les enfants. Ces infections sont favorisées par l'hiver et les saisons froides (qui poussent les gens à l'intérieur) et par les contacts intensifs avec d'autres enfants (crèches, groupes de jeux et garderies). 

Il est important de se faire vacciner régulièrement et, notamment contre la grippe, et laver vos mains et celles de votre enfant est aussi une excellente mesure de prévention. Il est essentiel d'enseigner aux enfants l'importance du lavage des mains.

L'alimentation au biberon : Le lait maternel contient de nombreux anticorps qui préviennent et combattent les infections. Les bébés qui souffrent d'otites au début de leur vie peuvent être plus sensibles plus tard.

En outre, lorsqu'un enfant prend son biberon, surtout lorsqu'il est couché sur le dos, du lait peut pénétrer dans ses trompes d'Eustache, les irriter et les enflammer. Il est donc préférable que les enfants boivent assis et utilisent un verre ordinaire le plus tôt possible. Ne mettez jamais un bébé au lit avec un biberon.

Qui est le plus à risque pour les otites ?

Comme indiqué, les otites chez les bébés et les jeunes enfants (âgés de six mois à trois ans) sont les plus courantes. Les enfants de moins de cinq ans sont généralement plus touchés, car leurs trompes d'Eustache sont plus courtes et plus facilement bouchées.

Un certain nombre d'affections génétiques ont également été corrélées avec les otites, notamment les enfants souffrant de troubles du système immunitaire, ceux qui naissent avec une fente labiale ou palatine et les enfants atteints du syndrome de Down. En outre, les enfants hispaniques et amérindiens ont également plus d'otites que les autres groupes ethniques, bien que l'on ne sache pas exactement pourquoi.

Les risques d'otites

Les infections de l'oreille moyenne créent une énorme pression dans la tête. Dans certains cas, elles peuvent provoquer la perforation ou l'éclatement du tympan. Dans ce cas, l'enfant peut se sentir nauséeux ou étourdi, et du pus ou d'autres liquides peuvent s'écouler de son oreille. Mais tout cela est moins pire qu'il n'y paraît. L'enfant se sent généralement mieux parce que la pression et la douleur sont ainsi réduites. La plupart des tympans perforés guérissent en quelques semaines.
Cependant, il existe un risque d'infection à long terme s'ils ne guérissent pas. Dans de rares cas, ces infections peuvent se propager de l'oreille à d'autres tissus proches. La mastoïdite est une affection qui survient lorsque l'os situé derrière l'oreille est infecté. Elle se traduit par des bosses rouges, molles, gonflées et douloureuses derrière l'oreille. Le traitement peut comprendre des antibiotiques par voie intraveineuse ou une intervention chirurgicale pour retirer les cellules infectées.

Les otites sont-elles contagieuses ? Pourquoi reviennent-elles ?

Les otites ne sont pas contagieuses, bien qu'elles soient souvent causées par des affections qui le sont, comme le rhume et la grippe.

Toutefois, certains enfants en contractent plus que d'autres. Il n'est pas rare que certains aient cinq ou six otites moyennes en un an. 

Une solution médicale consiste à insérer un petit tube de ventilation dans l'oreille moyenne, à travers le tympan. Ce tube améliore la circulation de l'air, empêche l'accumulation de liquide et équilibre la pression des deux côtés du tympan. Le tube est conçu pour rester en place pendant six à neuf mois avant d'être expulsé. 

L'opération est une myringotomie, et la plupart des enfants peuvent rentrer chez eux le jour même. Le tympan guérira tout seul en quelques jours seulement.

Si les otites récurrentes ne s'arrêtent toujours pas, les médecins peuvent recommander le retrait des adénoïdes pour prévenir de futures infections.