Types et causes, symptômes et comment les soulager.

La labyrinthite peut apparaître rapidement, presque soudainement. Elle affecte l'audition et parfois la vision. Elle peut provoquer des étourdissements, des déséquilibres et des vertiges nauséeux. Elle rend tout déplacement difficile, y compris la marche en ligne droite.

Heureusement, il s'agit généralement d'une affection passagère et les effets à long terme (comme la perte d'audition) sont généralement rares. Toutefois, plus vous en savez, plus il vous sera facile d'y faire face et de la traiter.

Vous trouverez ci-dessous quelques questions fréquemment posées sur la labyrinthite et l'infection qui la provoque, y compris des informations sur les symptômes, les remèdes et les thérapies, les conséquences et les effets.

Qu'est-ce que la labyrinthite ?

La labyrinthite est causée par une infection de l'oreille interne ou moyenne

Elle débute par une inflammation du nerf vestibulaire, une affection connue sous le nom de névrite vestibulaire. Il existe deux nerfs de ce type dans l'oreille interne, et tous deux envoient des signaux au cerveau. Ces signaux affectent votre équilibre, le contrôle de votre corps et votre déplacement dans l'espace.
Le labyrinthe est situé dans l'oreille interne et comprend un ensemble de délicats canaux semi circulaires, conduits et poches remplies de liquide. Le fluide accompagne les mouvements de votre tête, indiquant à votre cerveau où vous vous trouvez et comment vous vous déplacez. Les canaux sont également reliés à la cochlée, qui se trouve près du tympan. Elle envoie au cerveau des signaux d'ondes sonores qui interprètent ce que vous entendez.

Lorsqu'une infection de l'oreille moyenne se produit, les canaux du système vestibulaire s'enflamment et les deux types de signaux, mouvement et son, peuvent en être affectés.

Il y a perte d'équilibre lorsqu'une oreille envoie au cerveau des signaux différents de ceux de l'autre oreille. Cette confusion entraîne des vertiges intenses, en particulier lorsque vous bougez la tête soudainement. Les maux de tête dus à la labyrinthite sont également fréquents et peuvent aussi entraîner des vertiges, c'est-à-dire la sensation de bouger alors que vous ne bougez pas du tout.

Quels sont les symptômes de la labyrinthite ?

La neuronite vestibulaire et la labyrinthite sont généralement toutes deux temporaires, et s'atténuent au bout de quelques semaines. Mais il arrive aussi qu'elles durent plus longtemps.

La névrite vestibulaire est plus fréquente, en revanche les symptômes du virus dans l'oreille interne sont similaires à ceux de la labyrinthite. Les deux peuvent vous donner des vertiges et vous rendre malade. En général, la névrite vestibulaire affecte votre équilibre et vos mouvements, tandis que la labyrinthite affecte à la fois votre équilibre et votre audition.

Les symptômes les plus fréquents sont la perte d'audition, la pression et la douleur ressenties à l'intérieur des oreilles, un écoulement d'oreille, des difficultés de concentration, de légers maux de tête, des étourdissements, une vision floue, une instabilité, une perte d'équilibre, un changement dans la façon de marcher et des vertiges. Il peut être incroyablement difficile de marcher en ligne droite. Certaines personnes ne peuvent pas rester debout. D'autres s'évanouissent.

Ces symptômes s'accompagnent souvent d'une hausse de température (due à l'infection), de nausées et de vomissements (dus aux mouvements), d'une sensation générale de malaise et d'un bourdonnement dans les oreilles (appelé acouphène). 

Enfin, lorsque ces symptômes apparaissent en tandem, de nombreuses personnes présentent des symptômes d'anxiété de labyrinthite.

Quelles sont les causes de la labyrinthite ?

La labyrinthite est causée par une infection virale ou bactérienne qui se propage dans l'oreille. Elle peut être causée par des infections virales dans le nez, la bouche, la poitrine et la région des voies respiratoires supérieures. Elle n'est pas contagieuse : vous ne pouvez pas l'attraper ou la transmettre. Toutefois, la propagation d'un rhume ou d'une grippe peut la déclencher.
 
L'âge est certainement un facteur déterminant. La plupart des cas de labyrinthite virale surviennent chez les adultes âgés de 30 à 60 ans. Mais la labyrinthite peut certainement survenir à tout âge. Les hommes et les femmes sont concernés de la même manière.

Le tabagisme, l'alcool et le stress peuvent également augmenter vos risques. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes en souffrent également plus fréquemment.

Faut-il s'inquiéter de la labyrinthite ?

La bonne nouvelle, c'est que la labyrinthite se manifeste généralement en un seul épisode. 

Bien qu'elle puisse être intense pendant plusieurs jours, elle se transforme rarement en une maladie chronique et, pour la plupart des gens, l'audition et l'équilibre reviennent rapidement.

Mieux encore, la plupart des personnes peuvent être traitées à domicile. Ainsi, si vous vous reposez au lit pendant quelques jours, au cours des premiers stades, le pire passera, et le stress de la labyrinthite disparaîtra avec lui.

Néanmoins, si le traitement de la labyrinthite virale est ignoré, il peut entraîner des complications et des effets à long terme. Mais là encore, ces complications sont rares. Parfois, la labyrinthite endommage les oreilles touchées. Si la cochlée est endommagée, par exemple, vous pouvez avoir besoin d'un implant.

La perte auditive permanente est plus fréquente en raison d'une affection connexe : la labyrinthite bactérienne. Cette affection est différente du virus de la labyrinthite et doit être traitée avec des antibiotiques.

Certaines personnes souffrent de vertiges pendant des années. On parle alors de labyrinthite chronique, la labyrinthite aiguë étant le nom de l'affection temporaire.

La labyrinthite peut-elle être évitée ?

La labyrinthite est le résultat d'une infection virale, telle qu'un rhume ou une grippe. Il n'existe aucun moyen connu de la prévenir complètement. Les déclencheurs de la labyrinthite restent beaucoup trop fréquents.

À quel moment dois-je consulter un médecin pour une labyrinthite ?

Si vous présentez des symptômes de labyrinthite, il est important de consulter un médecin pour en déterminer la ou les causes. Comme indiqué, il existe de multiples formes de labyrinthite et de nombreuses affections y sont liées.

Les symptômes peuvent aussi apparaître soudainement, donc plus tôt vous consultez un professionnel de la santé, mieux c'est.

Vous devez certainement appeler et prendre rendez-vous si vos symptômes ne s'améliorent pas en quelques jours, ou s'aggravent, ou encore si vous développez de nouveaux symptômes.
Si vous vous réveillez et que vous présentez une forme quelconque de perte auditive, vous devez immédiatement consulter. Vous devrez peut-être aussi consulter un ORL (oto-rhino-laryngologiste).

Des symptômes plus graves devraient également vous amener à consulter immédiatement un médecin. Il s'agit notamment d'une vision double, de fièvre et de faiblesse, d'évanouissements et de convulsions. Là encore, ces symptômes peuvent être liés à d'autres affections.

Comment traiter la labyrinthite ?

Le traitement de la labyrinthite comprend généralement une combinaison de médicaments, de repos et d'exercice. 

Le temps est également un facteur important dans le traitement de la labyrinthite. Les symptômes s'améliorent généralement en 1 à 6 semaines, et de nombreuses personnes se rétablissent complètement en deux mois.

Votre médecin vous prescrira les médicaments appropriés, ainsi qu'un anti-inflammatoire, et éventuellement de la cortisone. Vous devrez peut-être aussi prendre des médicaments, des comprimés contre le mal des transports, des sédatifs ou des antihistaminiques chez vous.

Il est important de se reposer, mais la thérapie physique et des exercices spécifiques vous aideront également. Un spécialiste (un kiné, par exemple) peut vous orienter vers ce type de traitement. Le traitement comprend souvent des exercices axés sur le mouvement des yeux, la coordination, l'équilibre et la force.

Qu'est-ce qui soulage la labyrinthite ?

Avec le temps, la labyrinthite s'améliore généralement d'elle-même. Cela dit, certaines mesures simples peuvent être prises pour atténuer les symptômes.
  • Évitez les mouvements brusques.
  • Restez concentré sur des objets solides et fixes. Essayez de ne pas faire de mouvements de tête panoramiques.
  • Évitez les lumières vives et le bruit excessif.
  • Tout jeu de lumières vacillantes peut s'avérer gênant (y compris les téléviseurs).
  • Évitez les hauteurs (et les échelles).
  • Si vous vous ressentez une sensation de malaise, asseyez-vous, fermez les yeux et restez immobile.
  • Évitez de conduire et de faire fonctionner des machines.
  • Débarrassez-vous des objets au sol sur lesquels vous risquez de trébucher.
  • Rendez votre salle de bain antidérapante.
  • Si vous avez des vertiges, allongez-vous dans une pièce sombre et fermez les yeux.
  • Restez hydraté et bien reposé. L'épuisement amplifie les effets.
  • Évitez l'alcool, il aggravera les effets.
  • Évitez les voyages en avion. Les changements de pression peuvent causer un inconfort supplémentaire.
  • Commencez à marcher dès que vous en êtes capable ; l'activité est le meilleur remède. 
  • Faites de petits pas et faites-vous accompagner par quelqu'un pour vous soutenir.
  • Mais n'essayez pas de vous déplacer rapidement, au risque de perdre votre équilibre.
  • Là encore, entraînez-vous à vous concentrer sur une seule chose, plutôt que regarder autour de vous.
  • Portez des lunettes de soleil lorsque vous vous déplacez.

La labyrinthite récidive-t-elle ?

La plupart des gens se remettent complètement de la labyrinthite, bien qu'il ne soit pas rare que la guérison prenne des semaines et parfois des mois. 

Certaines personnes en souffrent à nouveau, mais le plus souvent sous des formes beaucoup plus bénignes. De nombreuses personnes ont signalé des symptômes tels que des étourdissements légers lorsqu'elles secouent la tête. Le vertige peut également survenir dans un certain nombre de situations et d'environnements difficiles.

La thérapie physique est généralement le meilleur moyen d'améliorer votre état.